Confiture d’abricots parfumée au romarin

rédigé par Silvie Henzelin-Robles 26 June 2018
Confiture d’abricots parfumée au romarin

Confiture d’abricots parfumée au romarin peu sucrée

 

La préparation de cette confiture d’abricots parfumée au romarin est non seulement facile mais également adaptable à vos préférences. Personnellement, j’aime créer un mélange de différentes variétés d’abricots pour une palette de saveurs diversifiée. En utilisant du romarin frais du jardin de chez nos chers voisins, je donne une note aromatique unique à ma confiture. L’avantage d’une confiture maison réside dans le contrôle total sur les ingrédients, sans ajout d’agents conservateurs. Pour un équilibre parfait, j’opte pour une proportion de sucre entre 55% et 60% du poids des fruits. Si vous préférez une teneur en sucre plus faible, vous pourriez explorer des appellations alternatives comme “compote de fruits” ou “gelée de fruits”, qui ont des exigences de sucre différentes de celles de la confiture traditionnelle.

 

Astuces pour réussir cette recette

  • Selon la réglementation en vigueur dans de nombreux pays, pour pouvoir être qualifiée de “confiture”, un produit doit contenir au moins 55% de sucre par rapport au poids total des fruits utilisés. Cela garantit la conservation de la confiture et lui confère sa texture caractéristique. Il est important de respecter ces ratios minimums de sucre pour obtenir une confiture ayant les propriétés de conservation adéquates , et pour éviter la détérioration du produit.
  • Choisissez des abricots mûrs pour obtenir une confiture savoureuse .
  • Mélangez différentes variétés pour plus de saveurs.
  •  Lavez soigneusement les abricots, retirez les noyaux et coupez-les deux ou en quatre.
  • Les abricots sont naturellement acides, vous pouvez donc ajouter un peu plus que 55% de sucre par rapport au poids total des abricots. Cependant, ajustez la quantité selon votre goût. Pour ma part, je garde le ratio de 55% de sucre.
  • Je n’utilise pas de sucre spécial confiture qui contient de la pectine, car j’ai aboli le sucre blanc dans mes recettes.
  • Le jus de citron est un incontournable dan la confection des confitures. Il préserve la couleur des fruits en empêchant leur oxydation lorsqu’on les coupe. Il accélère également la prise de la confiture en agissant sur la pectine.
  • Personnalisez votre confiture d’abricots en ajoutant des saveurs complémentaires, comme du thym, de la verveine ou de la lavande.
  • Pour éviter que la confiture ne brûle ou n’attache au fond de la casserole, il est préférable d’utiliser une casserole à fond épais, et de la cuire à feu moyen-doux ceci permet le temps aux saveurs de se développer.
  • Pendant la cuisson, une écume peut se former à la surface de la confiture. Il est recommandé de l’écumer régulièrement à l’aide d’une cuillère afin d’obtenir une confiture plus propre et plus transparente.
  • Pour vérifier la consistance de la confiture, mettre une petite quantité sur une assiette froide. Si elle se fige et forme une goutte épaisse, la confiture est prête. Si elle reste trop liquide, continuez la cuisson pendant quelques minutes supplémentaires.
  • Stériliser les pots à confiture en les plongeant dans de l’eau bouillante. Cela aidera à prévenir la contamination bactérienne et à prolonger la durée de conservation de la confiture.
  • Stockez les bocaux de confiture dans un endroit frais et sombre, à l’abri de la lumière.

 

Les avantages de laisser macérer les fruits 24 heures

  • Pour réaliser une délicieuse confiture aux abricots ou une tarte aux abricots, j’aime mélanger différentes variétés d’abricots qui viendront sublimer vos recettes. En combinant des abricots sucrés et parfumés comme l’Orangered et le Vick Royal avec des variétés plus acidulées comme le Bergarouge, on obtient un équilibre parfait de saveurs qui ravira les papilles. Cette alliance harmonieuse entre les différentes espèces ajoutera une complexité et une profondeur de goût à vos recettes.
  • Le processus de macération permet aux fruits de libérer leurs jus naturels et de se mélanger avec le sucre. Cela permet de créer une confiture plus parfumée et savoureuse.
  •  Pendant la macération, le sucre agit également comme un agent de conservation naturel, aidant à ramollir les fruits et à créer une texture plus fondante dans la confiture.
  • La macération favorise la dissolution du sucre, ce qui entraîne la formation d’un sirop délicieux et visqueux. Cela contribue à donner à la confiture une texture plus épaisse et à assurer une meilleure consistance.
  • En laissant les fruits macérer, ils libèrent une partie de leur humidité, ce qui réduit le temps de cuisson nécessaire pour obtenir une confiture à la consistance désirée.

 

 


Minute santé

Le romarin, herbe aromatique prisée en cuisine, offre également une palette de bienfaits pour la santé. Riche en antioxydants, le romarin contribue à la protection des cellules contre le stress oxydatif. Il est également associé à des propriétés anti-inflammatoires et antimicrobiennes, renforçant ainsi le système immunitaire. Certains études suggèrent que le romarin pourrait avoir des effets positifs sur la mémoire et la concentration. En outre, il est traditionnellement utilisé pour soulager les troubles digestifs. Que ce soit sous forme d’huile essentielle, d’infusion ou d’assaisonnement, le romarin offre une manière délicieuse et bénéfique d’agrémenter nos plats tout en favorisant le bien-être. Il est cependant recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de l’intégrer de manière significative dans l’alimentation.

 

Les diverses variétés d’abricots en Suisse

On trouve en Suisse différentes variétés d’abricots, qui nous offre la possibilité de savourer ce délicieux fruits tout au long de l’été.

Dès le début de la saison, on retrouve sur le marché des variétés telles que l’Orangered et le Vick Royal, qui ouvrent le bal avec leurs saveurs exquises.

Ensuite, viennent le Jumbo Cot et le Luizet. Au fur et à mesure que la saison avance, les variétés tardives font leur apparition, et les connaisseurs se réjouissent. Parmi celles-ci, on retrouve le Bergarouge (mon favori, car il n’est pas trop acide), le Kioto, le Bergeron, et le Tardif de Tain, offrant une grande diversité de goûts et de textures.

Grâce à cette diversité d’espèces, les amateurs d’abricots peuvent profiter d’une palette de saveurs tout au long de la saison estivale. Chaque variété apporte ses nuances subtiles, faisant de la dégustation de ce fruit juteux une véritable expérience gustative. Que l’on préfère les abricots plus sucrés et parfumés en début de saison, ou les variétés plus tardives avec une touche d’acidité, il y en a pour tous les goûts et toutes les préférences.

 

Si vous aimez cette recette, essayez celles-ci

Confiture à la fraise
Confiture aux cerises

Confiture aux abricots à la lavande

 

 

Happy Backing & Cooking !

Citronelle and Cardamome

 

Confiture d'abricots parfumée au romarin

IMPRIMER
Personnes: Environ 5 pots - Facile Temps préparation: Temps cuisson:

INGRÉDIENTS

1 kg d’abricots net (sans les noyaux)
650 g de sucre demerara (ou plus si vous préférez plus sucré)
2 petites branches de romarin frais
Jus d’un 1/2 citron
3 noyaux d’abricots (les amandes uniquement) – facultatif

PRÉPARATION

  1. Préparez les abricots en les lavant soigneusement, en retirant les noyaux et en les coupant en deux ou en quatre. Pour intensifier la saveur des abricots, cassez 3 noyaux, récupérez les amandes, enveloppez-les dans de la gaze et attachez-les. Cette touche d’amertume des amandes amères rehaussera le goût des abricots. Lavez les branches de romarin et enveloppez-les aussi dans de la gaze, puis attachez-les pour faciliter leur retrait ultérieur.

  2. Dans une grande casserole, mélanger les abricots avec le sucre, le citron, et le sachet de graines de lavande, et laisser macérer 12-24h.
  3. Suite à la période de macération, transférez la casserole sur feu moyen et portez à ébullition. Réduisez ensuite le feu et laissez mijoter pendant environ 20 minutes, en veillant à remuer fréquemment la confiture pour éviter qu’elle n’adhère au fond de la casserole. N’oubliez pas d’éliminer l’écume qui se forme à la surface pendant la cuisson afin de garantir l’élimination de toutes les impuretés.
  4. Vérifier la consistance de la confiture en déposant une petite quantité sur une assiette froide. Si elle se fige rapidement, la confiture est prête. Si ce n’est pas le cas, poursuivez la cuisson pendant quelques minutes supplémentaires et répétez le test. Je préfère une confiture légèrement liquide.
  5. Pendant ce temps, stériliser les pots à confiture et les couvercle en les plongeant dans de l’eau bouillante pendant quelques minutes. Égouttez-les et laissez-les sécher.
  6. Verser la confiture encore chaude dans les pots stérilisés, en laissant environ 1 cm d’espace libre en haut pour assurer une meilleure conservation. Fermer hermétiquement les pots avec les couvercles et retournez-les pendant  10 minutes  pour favoriser l’étanchéité. Une fois les pots refroidis, vérifiez qu’ils sont correctement scellés. Conservez-les ensuite dans un endroit frais et sombre.
6 Commentaires
6

You may also like

6 Commentaires

lolo 27 June 2018 - 8 h 45 min

avec ce petit goût de romarin ta confiture doit être au top ! des bises et bon mercredi !

Silvie 27 June 2018 - 11 h 58 min

En tous cas elle a du succès. Je vais devoir en refaire! Belle journée. Bises.

elodiesucree 26 June 2018 - 17 h 45 min

Elle est très alléchante et une délicieuse association avec le romarin!! Merci pour ce beau partage bisous et bonne soirée ?

Silvie 26 June 2018 - 23 h 02 min

Merci Elodie de ta visite dans ma cuisine. Effectivement, une belle association de saveurs, que nous adorons. Belle soirée.

sotis 26 June 2018 - 15 h 19 min

j’adooooore ta confiture!!!! bisous

Silvie 26 June 2018 - 17 h 33 min

Merci beaucoup. Bises et belle soirée.

Les commentaires sont fermés.